Devenir orthodontiste en France

Posted On By fol07

Encore appelée chirurgie dentaire, l’orthodontie est une branche de la dentisterie qui s’occupe principalement de la correction des dents. Pour faire carrière dans ce corps médical, vous devez absolument suivre une formation. Mais, quel cursus suivre pour devenir un excellent orthodontiste ? Découvrez-le dans cet article.

Quels types d’études suivre pour exercer dans ce corps médical ?

Pour devenir orthodontiste, les étudiants doivent nécessairement s’inscrire dans une université qui propose un cursus d’odontologie. En France, il existe une quinzaine d’universités qui proposent ce cursus. Il suffira de choisir celle qui répond à vos attentes. Mais, bien avant d’intégrer l’université de votre choix, vos résultats obtenus pendant le PASS ou pendant la LAS doivent être satisfaisants. Une fois retenus, les candidats auront droit à trois différents programmes pendant ladite formation. Il s’agit du premier, deuxième et troisième cycle.

Le premier cycle de formation

Ce premier niveau de formation porte essentiellement sur les bases dentaires. Il est spécialement dédié aux lycéens de la deuxième et troisième année. Au cours de cette formation, vous apprendrez les notions liées à la prévention et au traitement des maladies bucco-dentaires. Les étudiants apprennent également les différentes parties de la dent, de la tête et du cou. Ils apprennent aussi comment procéder à la reconstitution et au remplacement des dents. Pour clôturer ce premier cycle en beauté, les étudiants passent un stage académique d’un mois dans un hôpital ou dans un cabinet libéral. À la fin, ils obtiennent un diplôme de formation générale en science odontologique reconnu au niveau licence.

Le deuxième cycle de formation

Après obtention de la licence, les apprenants doivent s’inscrire en master pour approfondir leurs connaissances. Le 2e cycle est en effet basé essentiellement sur le métier de chirurgie dentaire. Pendant cette formation, ils auront à apprendre d’autres matières comme celle de la santé publique dentaire  par exemple. Quant aux travaux pratiques, ils seront basés sur la dissection sur différents supports synthétiques. Ils réaliseront également des appareils d’orthodontie.

Les apprenants devront retenir qu’ils passeront la plupart de l’année académique en stage. Ces stages leur permettront de mettre en pratique ce qu’ils auront appris en classe. Pour terminer en beauté ce cycle, les étudiants studieux et travailleurs obtiendront un diplôme. Il s’agit du DFSAO. Ce diplôme est reconnu au niveau master.

Que contient la dernière année de la formation d’odontologie ?

Après obtention de la licence et du master, les futurs docteurs ont le choix entre un cycle court et un cycle long. Le choix se fera compte tenu des objectifs de chacun. Mais, pour obtenir le diplôme d’état de docteur en chirurgie dentaire, vous devez nécessairement valider toutes les unités d’enseignement et les stages. À cela s’ajoute une thèse d’exercice, c’est-à-dire, vous devez soutenir. En suivant le cycle court, vous vous préparez à l’exercice du métier. Pendant cette formation d’un an, vous apprendrez à gérer les patients et la comptabilité.

Si vous souhaitez par contre suivre un cycle long après l’obtention de votre master, vous devez être retenu après avoir passé un concours. Cette formation vous permettra d’obtenir une carrière d’enseignant chercheur ou de praticien hospitalier. Cela permet aussi aux étudiants de se spécialiser.