Devenir chauffeur de bus : tout l’essentiel à savoir

Posted On By fol07

Les métiers de la route vous passionnent ? Ou vous avez envie de remettre un coup de jeune à votre carrière et souhaitez devenir conducteur d’autobus ? Si oui, c’est un excellent choix. La satisfaction des voyageurs doit être votre leitmotiv quotidien. Pour bien exercer votre futur métier et y exceller, suivre des formations dans ce métier s’impose. Dans cet article, pour vous aider au mieux, découvrez ce qu’il faut absolument savoir…

Que fait exactement un conducteur de bus ?

Le conducteur ou la conductrice d’autobus exerce son emploi parmi les usagers courants de la route. Son rôle ? Ce professionnel de la route transporte les voyageurs d’un endroit à l’autre tout en respectant les règles de sécurité.

Le chauffeur d’autobus assure cette fonction notamment pour les services locaux comme le transport scolaire, le transport urbain et interurbain comme celui géré par la RATP à Paris, la conduite de navette vers l’aéroport ; les services régionaux comme le transport interrégional, etc.

Pour plus de détail, devenir un conducteur d’autobus professionnel, c’est aussi se charger des missions suivantes :

  • Informer et accueillir les passagers et voyageurs ;
  • Vendre le titre de transport et gérer la caisse ;
  • Respecterles horaires de départ et d’arrêt ;
  • Maitriserles règlements de sécurité routière, mais aussi les règles d’hygiènes et sanitaires ;
  • Savoirentretenir au minimum son véhicule de travail.

Quels sont les prérequis pour devenir conducteur de bus ?

Pour devenir un conducteur ou un chauffeur de bus, certaines compétences sont nécessaires, bien qu’il ne faut pas obligatoirement un bac dans le domaine précis du transport.

Dans ce cas, il faut avoir une bonne formation pratique sur le Code de la route, avoir une notion sur la manipulation de technologie de repérage et de traçage, notamment les cartes électroniques et le GPS, avoir un bon sang froid au volant, disposer d’une bonne concentration et de discipline et une bonne relationnelle surtout avec ses passagers.

Outre ces compétences, l’une des qualités fondamentales pour ce métier c’est aussi d’avoir une bonne capacité physique, en particulier la vision et l’ouïe.

Vous possédez la plupart de ces compétences ? Sachez que vous êtes aptes à suivre une formation en chauffeur et postuler aux offres d’emploi pour conducteur.

Quelles formations sont nécessaires ?

Quel niveau scolaire est exigé pour devenir chauffeur ? Bac ou CAP, quel diplôme est obligatoire ? Voici les réponses…

Pour pouvoir exercer au volant d’un bus le métier de chauffeur, le minimum requis est un permis D qui permet de conduire un véhicule supérieur à huit places.
Dans ce sens, toutes formations qui délivrent la FIMMO à la suite d’un permis B sont valables pour offrir une formation pour conducteur de bus.

Notamment, le CAP Agent d’accueil et conducteur routier, transport de voyageurs, CFP Conducteur routier, option voyageurs. Aussi, il y a le titre professionnel conducteur du transport routier interurbain de voyageurs (CTRIV) et le titre professionnel Agent commercial et de conduite de transport routier urbain de voyageurs (ACCTRUV). Enfin, il y a la formation avec un diplôme bac pro transport.

Quel est le salaire ?

Lorsque vous exercez un emploi de transporteur professionnel, ce métier correspond à une catégorie de salaire bien spécifique.

Pour les débutants, le salaire de base commence au niveau du SMIC, mais à cela s’ajoute une prime mensuelle. Pour un chauffeur avec des années d’expérience, ce salaire augmente naturellement.

De fait, un conducteur professionnel gagne en moyenne 19 600 euros annuels.

En matière de débouché, il faut postuler dans une boite qui exercent dans les métiers du web, notamment la RATP pour Paris ou répondre à des offres sur les site d’emploi en ligne.